En entreprise

Libérez-vous de vos freins pour atteindre vos objectifs et être fier(e) de vous !

I am strong and independent. Portrait of proud beautiful stylish brunette young woman in glasses sitting, looking at her laptop screen on video call. indoor studio shot, cafe, office background.

Pourquoi le coaching mental a sa place dans votre activité ?

En tant que cadre ou entrepreneur, nos compétences techniques peuvent évoluer aisément. Des formations peuvent nous donner davantage de connaissances et de compétences d’analyse dans notre métier. En revanche, les formations même spécialisées en développement humain, nous amènent rarement à dépasser des blocages intérieurs, à savoir nous donner profondément confiance en nous, ou nous libérer de sentiments d’illégitimité par exemple.

Nous avons aujourd’hui pris conscience que les compétences humaines sont plus importantes encore que les compétences rationnelles. Ce sont d’ailleurs les « soft skills » qui sont aujourd’hui les plus recherchées en entreprise.
Lorsque vous êtes votre propre patron, vous prenez conscience également que votre état d’esprit y est beaucoup dans la réussite de votre activité.

Vous avez assez de choses techniques à vous préoccuper pour ne pas vous rajouter des contraintes et des freins. Et pourtant, vous n’y pouvez rien, intérieurement, des choses agissent sans que vous puissiez les contrôler, sans que vous ayez de prise dessus.

 

Comment dépasser des blocages intérieurs pour faire évoluer votre carrière ?

Notre cerveau est comparable à un ordinateur ultra puissant. Dans notre champ mental peut apparaître régulièrement des choses qui « tournent en fond de tâche » et qui viennent sous forme de pensées. Certaines arrivent à la conscience, d’autres restent à un niveau inconscient. Sur environ 60 000 pensées que nous avons par jour, une bonne partie reste inconsciente.

Lorsque les pensées sont positives alors cela agit dans le bon sens pour nous. Lorsqu’elles agissent comme des freins, c’est là où le coaching mental peut agir et débloquer des choses.

Dirigez votre esprit vers ce que vous désirez

La plupart du temps, nous cherchons à combattre ce qui ne nous convient pas. Nous perdons une énergie folle à nous focaliser sur ce qui ne marche pas, sur nos défauts, sur nos erreurs passées. Comme lorsque dans notre entourage professionnel ou personnel, quelqu’un nous a irrité par ses paroles ou son comportement, notre tête se focalise alors dessus, et continue à agir en fond de tâche pendant un certain temps, parfois un long moment. Pendant tout ce temps, nous perdons en concentration et en énergie.
« Switcher » au niveau mental pour retrouver son focus et ses pleines capacités est essentiel si on veut être efficace et performant dans son travail.

Libérez-vous de vos émotions « négatives » ancrées

On croit parfois que les émotions n’ont pas leur place dans le monde professionnel, que l’on ne doit pas en ressentir pour être performant. Je crois que au contraire, savoir les identifier et les écouter pour pouvoir les traverser plus facilement, fait toute la différence entre quelqu’un de bon et quelqu’un d’excellent.


Développez votre estime de vous-même

L’empathie est reconnue pour être une capacité humaine fondamentale à tout manager pour être un leader reconnu. Mais être bienveillant commence d’abord par soi-même ! Mieux vous connaître, reconnaître vos points forts, vous autoriser à faire des erreurs, et faire gonfler votre estime de vous-même sont primordiales si vous souhaitez tenir dans la durée.
L’estime de soi varie suivant notre vécu, et les choses que l’on a traversé. Elle est directement reliée à l’image que l’on s’est construit de nous-même, à une représentation intérieure, sur laquelle il est utile de travailler afin de l’améliorer.


Prenez conscience de vos « drivers »

Notre personnalité s’est forgée principalement dans notre enfance, et ce en grande partie jusqu’à l’âge de 7 ans. Notre environnement social et culturel, nos événements familiaux, notre histoire en fait, nous a construit. Certaines choses continuent d’agir inconsciemment à l’âge adulte.
Nous appelons « drivers » des messages appris dans l’enfance et qui influent sur nos comportements tout au long de notre vie. Ce sont des phrases que l’on a entendu maintes et maintes fois, des comportements que l’on a perçus d’une certaine manière, et ces messages compris dans un même sens par notre tête.

Ce sont 5 drivers que l’on rencontre, dont 1 ou 2 sont prédominants chez chacun :
     « Dépêche-toi »      |   « Fais plaisir »   |    « Sois parfait »      |     « Sois fort »    |     « Fais des efforts »

Chacun de ses drivers apporte ses qualités et ses limites aussi. L’important est de pouvoir les identifier pour ensuite pouvoir les optimiser, développer davantage les qualités et modifier ses limites si besoin, pour qu’elles soient plus adaptées à notre fonctionnement et à nos objectifs professionnels.