Il n’est pas évident de comprendre ce qui se passe en nous lorsque nous vivons un syndrome d’épuisement ou burn out. Si l’incapacité totale à se lever un matin pour aller travailler est un des critères facilement observable lorsque le burn out explose au grand jour, nous avons en général + de difficultés à identifier lorsqu’il est en approche.

Pour savoir si vous êtes proches du burn out, remarquez en premier lieu si vous êtes sujets aux problématiques ci-dessous :

– vous avez de plus en plus de mal à vous concentrer, vous ne travaillez plus efficacement comme avant.
– vous vous éparpillez de plus en plus, vos to-do-list sont à rallonge et vous ne les terminez jamais
– vous n’arrivez plus à vous poser, à vous détendre, comme si vous étiez un appareil électrique toujours allumé, qu’on ne débranche jamais.
– vous mangez, buvez ou fumez davantage, sans même avoir de pensées qui vous traversent la tête vis à vis du côté néfaste du comportement.
– vous avez des sautes d’humeur, des réactions disproportionnées, des émotions qui vous submergent d’un coup, comme de pleurer tout votre corps pour une contrariété qui arrive, cette dernière agissant alors comme la goutte d’eau qui fait déborder le vase.

Si vous vous reconnaissez dans ces différents comportements indésirables et surtout involontaires et inconscients qui vous arrivent, alors n’attendez plus pour vous faire aider.
Consultez votre médecin généraliste en premier lieu.
Parfois une pause est nécessaire. Parfois un suivi thérapeutique, par un(e) psychologue ou autre professionnel médical.

L’accompagnement en hypnose peut faire partie des solutions pour réussir à vous poser, à débrancher votre mental surchargé. Utile aussi pour vous reconnecter à votre corps, remettre de l’ordre à l’intérieur, et libérer les émotions fortes qui se sont accumulées en vous.
Se retrouver pour ne pas perdre pied.

Dans tous les cas, des solutions existent, vous n’êtes pas seul(e) !

Avec bienveillance,
Vianney